Actualités

Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie 2020

Événement de visibilité du combat pour l’égalité et les droits des personnes LGBTQI+, l’IDAHOT vise à sensibiliser le grand public sur la réalité des LGBT-phobies, c’est-à-dire des violences et stigmatisations ciblées qui persistent et empêchent les personnes lesbiennes, gaies, bi et trans d’être libres et en sécurité dans leur vie quotidienne, bafouant ainsi leurs droits les plus fondamentaux.

Récemment, une étude réalisée à partir de l’enquête quantitative « Violences et rapports de genre » (VIRAGE) menée en 2015 par l’Institut national d’études démographiques (Ined), avec notamment le soutien de la Ville de Paris et du Défenseur des droits, a révélé l’ampleur des violences intrafamiliales subies par les filles et les personnes homosexuelles et bisexuelles avant leurs 25 ans. L’étude souligne que le sexisme et les LGBTphobies, encore très présents dans la société, constituent des facteurs majeurs d’émergence des violences au sein de la famille. Des violences s’étendant de l’obstacle à l’affirmation de soi et de son identité, jusqu’à la mise en danger des jeunes personnes lesbiennes et bisexuelles.

La communauté LGBTQI+ française ne marchera pas cet été, puisque les rassemblements de plus de 5.000 personnes restent interdits au moins jusque fin août. Mais pas de panique, les organisations ont prévu de quoi se consoler, en transposant la pride sur internet.

Rendez-vous donc sur les pages Facebook des associations organisatrices des prides pour suivre tous les événements en ligne, et sur l’événement Facebook de la global pride.

Et si le début de l’été LGBT sera numérique, les organisations croisent encore les doigts pour pouvoir marcher à Lyon, à Marseille et Toulouse le 5 Septembre 2020, à Paris, Lille et Bordeaux. Car pour ces associations, rien de tel que de se rassembler.

Faute d’orthographe ? Veuillez nous en informer en sélectionnant le texte et en appuyant sur « Ctrl + Entrée ».

Dylan Fouville

Dylan Fouville

Vous pouvez suivre le compte Twitter : @LGBTFranceCM et si vous avez des questions dylan.f@lgbtfrance.fr.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *