Actualités

Le saviez-vous ? Anne Hidalgo veut donner plus de « visibilité » à la culture LGBT

Dans une interview donnée au magazine Têtu, la maire de Paris a dévoilé les mesures qu’elle mettrait en place pour la communauté LGBT si elle est réélue.

Décentraliser le Marais !

Anne Hidalgo
Maire de Paris

En ces temps de revendications féministes, Anne Hidalgo a d’abord voulu insister sur le cas des lesbiennes, souvent invisibilisées, selon elle.

On doit aider cette visibilité par le cinéma, l’art, la culture et par le soutien aux associations.

Anne Hidalgo
Maire de Paris

La candidate souhaite d’ailleurs accueillir la Conférence lesbienne européenne et inaugurer plus de bars et de lieux lesbiens à Paris.

L’actuelle locatrice de l’Hôtel de Ville s’inquiète également du sort du Marais, gangréné ces dernières années par des boutiques de luxe qui ne reflètent pas son histoire. Elle souhaite que ce quartier retrouve une culture LGBT qui soit partie prenante de la culture parisienne.

Pour ce faire, la maire sortante estime :

Il faut que ce quartier soit identifié, avec des lieux rappelant son histoire et sa mémoire, par exemple avec des plaques dans les rues ou des commémorations.

Anne Hidalgo
Maire de Paris

Plus largement, Anne Hidalgo veut décentraliser le Marais, notamment pour des lieux dédiés dans les quartiers populaires afin de donner une visibilité à la culture LGBT dans tout Paris.

Une « maison-refuge » pour les migrants LGBT ?

De plus, l’actuelle maire de Paris veut créer un lieu dans le 4e arrondissement pour accueillir des réfugiés LGBT. Une maison-refuge qui sera gérée par des bénévoles et pourra héberger 18 personnes.

Pour leurs hébergements, nous essayons, avec Ian Brossat (adjoint communiste au logement et à l’hébergement d’urgence, NDLR) de trouver des appartements.

Anne Hidalgo
Maire de Paris

Plus largement, si elle est réélue, Anne Hidalgo compte sur sa police municipale, « à parité hommes/femmes », pour protéger les membres de la communauté LGBT des violences qu’ils subissent.

Nous comptons créer une école de formation parisienne pour former ces agents du territoire au respect et aux spécificités des populations autour de quatre sujets : antisémitisme, LGBTphobie, racisme et sexisme.

Anne Hidalgo
Maire de Paris

En conclusion de son entretien, Anne Hidalgo « s’inquiète » également du fait que, sur les listes de certains de ses adversaires, se trouvent des personnes en position éligible opposés au mariage pour tous et à la PMA. Cela ne correspond pas aux valeurs de Paris, estime-t-elle.

Faute d’orthographe ? Veuillez nous en informer en sélectionnant le texte et en appuyant sur « Ctrl + Entrée ».

Dylan Fouville

Dylan Fouville

Vous pouvez suivre le compte Twitter : @LGBTFranceCM et si vous avez des questions dylan.f@lgbtfrance.fr.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *